Aviation.

Approche finale.jpg

L’usage d’un avion pour un acte terroriste est cause d’un effroi qui pousse à tenter l’impossible, faire un dessin. Dessiner un vertige devant l’horreur. Grâce au Bic on peut essayer de faire surgir une ambiance, un souvenir, un raccourci. Montrer ce qui ne peut se dire. Créer une suite de dessins tel un nouveau chemin dans une  forêt où les mots ont déclarés forfait.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s